Tout comprendre sur les JEI et les JEU

Une nouvelle entreprise qui investit dans la recherche et le développement peut bénéficier du statut de jeune entreprise innovante (JEI) ou de jeune entreprise universitaire (JEU). Grâce à ce statut, les entreprises bénéficient de divers avantages. Il est important de noter que le statut de JEI a été étendu aux JEU. Cette catégorie spéciale de JEI permet aux startups éligibles d’accéder à davantage d’opportunités et de devenir plus compétitives sur le marché.

Une nouvelle entreprise qui investit dans la recherche et le développement peut bénéficier du statut de jeune entreprise innovante (JEI) ou de jeune entreprise universitaire (JEU). Grâce à ce statut, les entreprises bénéficient de divers avantages. Il est important de noter que le statut de JEI a été étendu aux JEU. Cette catégorie spéciale de JEI permet aux startups éligibles d’accéder à davantage d’opportunités et de devenir plus compétitives sur le marché.

Les critères d’obtention du statut JEU sont distincts de ceux de la JEI, bien qu’ils soient conçus avec des objectifs similaires, à savoir la promotion de l’innovation et de l’investissement dans la recherche et le développement.

Qu’est-ce qu’une JEU ? 

Une JEU ou jeune entreprise universitaire peut constituer une opportunité inestimable pour les jeunes entrepreneurs travaillant dans le secteur de l’enseignement supérieur. Ce statut permet de bénéficier d’avantages en matière d’impôts et de cotisations sociales. Cette aide peut faire toute la différence pour les aspirants chefs d’entreprise, en leur apportant une assistance supplémentaire au cours de leurs premières années d’activité et en leur donnant le coup de pouce nécessaire pour faire décoller leur entreprise. À partir de là, l’idée est que les entrepreneurs qui réussissent seront installés sur une base plus solide pour l’avenir. La JEU offre donc aux étudiants et aux chercheurs un moyen de transformer leurs idées en réalité. En leur accordant d’importantes exonérations sociales et fiscales, les entrepreneurs peuvent se concentrer sur le développement de leur entreprise au lieu de se soucier des exigences légales.

Qu’est-ce qu’une JEI ?

La JEI ou jeune entreprise innovante est un statut spécial qui reconnaît les entreprises à croissance rapide et innovantes, ayant moins de huit ans d’existence et menant des activités de recherche ou de développement dans le cadre de leur activité. Il comporte des avantages, tels que :

  • Des exonérations de l’impôt sur les sociétés,
  • De la cotisation foncière des entreprises,
  • Des réductions sur les cotisations patronales de sécurité sociale pour le personnel affecté aux opérations de recherche.
Lire aussi :  Avantages et inconvénients du statut SASU

Pour bénéficier du statut de JEI, une entreprise doit prouver qu’elle est détenue majoritairement par des personnes physiques, directement ou indirectement et ses dépenses de recherche doivent représenter au moins 15 % de ses charges déductibles fiscalement.  Ce soutien simplifié crée un climat d’investissement attrayant tout en réduisant les risques liés à l’expansion des entreprises. Avec ces avantages en main, les entreprises peuvent être sûres de progresser régulièrement, quelle que soit la compétitivité actuelle du secteur.

Quelles sont les conditions que doit remplir une entreprise JEI ?

Une entreprise peut opter pour le statut de jeune entreprise innovante JEI si elle remplit toutes les conditions susmentionnées.

  1. Tout d’abord, il est important que l’entreprise soit reconnue comme une PME au sens communautaire.
  2. De plus, elle doit avoir moins de 8 ans et être nouvelle, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être créée par une reprise ou une extension d’activité, une concentration ou une restructuration.
  3. De plus, son capital social doit être détenu soit par des personnes physiques, soit par des capitaux à risque, soit par des établissements publics de recherche et d’enseignement et leurs filiales.
  4. Enfin, leurs dépenses de recherche et développement représentent au moins 15 % de toutes leurs déductions fiscales autorisées. Cela démontre un engagement envers l’innovation et les nouvelles idées qui, à son tour, crée la possibilité de cultiver et de maintenir un environnement où la créativité et le progrès sont encouragés.

Le respect de ces conditions peut conduire à un statut de jeune entreprise innovante (JEI), débouchant sur de nombreux avantages et soutiens pour les entreprises axées sur l’innovation.

Vous souhaitez créer une entreprise? Adressez-vous à votre expert comptable basé à Paris, Figital Expertise au 01 46 22 89 08.

Comment savoir si une entreprise est JEI ?

Un moyen simple et rapide de savoir si votre entreprise remplit les critères pour être JEI ou jeune entreprise innovante est d’adresser une demande d’avis à l’administration fiscale. Cette démarche doit être effectuée soit par lettre recommandée avec accusé de réception, soit par remise directe contre décharge à la direction départementale des finances publiques dont dépend votre entreprise. L’entreprise disposera ainsi des informations nécessaires pour déterminer sa situation et en plus d’être simple, cette démarche peut vous permettre de bénéficier de certains avantages fiscaux accordés aux jeunes entreprises innovantes.

Comment obtenir une attestation JEI ?

Si une entreprise souhaite obtenir un certificat JEI (Jeune Entreprise Innovante), elle doit d’abord se déclarer en tant que Jeune Entreprise Innovante, puis déposer une demande préalable de statut auprès de l’administration fiscale. Cette demande peut être déposée à tout moment et doit être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception afin que le service des impôts puisse traiter leur demande.

  • Les entreprises doivent donc soumettre une demande écrite à l’administration avec un aperçu des projets de recherche et développement (R&D) qu’elles souhaitent réaliser.
  • L’administration dispose alors de trois mois pour répondre, l’absence de réponse valant avis favorable.
  • Pour rester éligibles, les entreprises doivent également renouveler leur demande pour chaque année fiscale, car certains critères tels que les coûts et la structure du projet peuvent changer et ainsi modifier le statut d’éligibilité de l’entreprise.
Lire aussi :  Différents types de société : statut juridique

En suivant correctement ces étapes, vous vous assurez d’être en parfaite conformité avec les certifications et les règlements de la JEI. L’obtention de ce statut est bénéfique car les Jeunes Entreprises Innovantes bénéficient de ressources supérieures à l’acceptable, notamment en termes de souplesse de recrutement ou de personnel et d’aides financières.

La demande d’un avis préalable auprès des services fiscaux est une démarche essentielle pour les jeunes entreprises innovantes ou communément appelée JEI. Demander un rescrit fiscal est le meilleur moyen de s’assurer que le statut de l’entreprise respecte les normes fixées par la loi et la protégera de toute éventualité à l’avenir. Pour effectuer cette demande, il suffit de remplir le modèle de formulaire fourni par la Direction Générale des Impôts pour créer un schéma qu’il faudra suivre avec diligence, en y incluant toute la documentation nécessaire. Cela permet d’évaluer les risques et les obstacles potentiels liés à la gestion fiscale et de garantir le succès de l’entreprise, quel que soit son statut.

En conclusion, les Jeunes Entreprises Universitaires (JEU) et les Jeunes Entreprises Innovantes (JEI) sont des structures créées pour permettre aux étudiants et aux jeunes diplômés de développer et de commercialiser leurs idées innovantes. Elles sont soutenues par les universités et les institutions publiques afin de stimuler l’entrepreneuriat et de favoriser la création d’emplois. Grâce à leur approche collaborative, ces programmes permettent aux jeunes talents de bénéficier d’un environnement de travail stimulant, de ressources et de mentorat pour les aider à concrétiser leur vision entrepreneuriale. En fin de compte, les JEU et les JEI sont des outils importants pour soutenir la croissance économique et la création d’emplois en encourageant les jeunes talents à développer leur potentiel entrepreneurial.

Lire aussi:

Table of Contents

Expertise comptable audit - conseil

creation d’entreprise - juridique fiscal - social - finance