Pourquoi créer une holding ?

Les sociétés holding offrent de nombreux avantages aux propriétaires d’entreprises avisés. Dans l’ensemble, créer et exploiter une société holding peuvent présenter des avantages considérables, mais il est important de s’assurer que cela se fasse conformément aux réglementations nationales spécifiques et dans le respect des lois applicables. Voyons donc de plus près comment cela se consolide-t-il sur le terrain et pourquoi est-ce si avantageux de créer une holding

Les sociétés holding offrent de nombreux avantages aux propriétaires d’entreprises avisés. Dans l’ensemble, créer et exploiter une société holding peuvent présenter des avantages considérables, mais il est important de s’assurer que cela se fasse conformément aux réglementations nationales spécifiques et dans le respect des lois applicables. Voyons donc de plus près comment cela se consolide-t-il sur le terrain et pourquoi est-ce si avantageux de créer une holding.

Avantages fiscaux

Créer une société holding offre une série d’avantages fiscaux qui en font une structure souhaitable d’un point de vue financier. Grâce au système mère-fille, 95 % des revenus générés par les participations dans les filiales sont exonérés d’impôt, pour autant que la société mère détienne au moins 5 % du capital social de la filiale pendant une période de deux ans et toutes les sociétés concernées doivent être soumises à l’impôt sur les sociétés. De plus, les sociétés peuvent bénéficier du régime d’intégration fiscale qui permet de compenser les bénéfices et les déficits au sein d’un groupe de sociétés à des fins fiscales, réduisant ainsi l’imposition des bénéfices. Ce régime simplifie également les choses en faisant de la société mère le seul contribuable.

Avantages financiers

Créer une société holding permet également au gestionnaire de réduire les coûts de financement de la société mère. En autorisant les investissements secondaires par le biais de la holding, elle facilite l’accès aux marchés de la dette ou des actions et permet de négocier des prix plus adaptés avec les différentes institutions financières. De plus, ces investisseurs peuvent également apporter leur expertise et leurs ressources qui peuvent être utilisées pour améliorer les opérations en général et se développer sur de nouveaux marchés ou améliorer les marchés existants.

L’acquisition d’actions d’une société par le biais de prêts est également un avantage financier possible. Dans ce cas, le prêt peut être remboursé à partir des dividendes distribués par la ou les sociétés cibles. Il est nécessaire d’identifier des bénéfices distribuables suffisants afin de déterminer quelle part du prix d’acquisition doit provenir des apports des actionnaires par rapport à ceux obtenus par emprunt. Ces avantages font d’une société holding une structure commerciale attrayante d’un point de vue financier.

Lire aussi :  Avantages et inconvénients du statut EURL

 Si vous souhaitez créer une holding adressez-vous à votre expert comptable à Paris Figital Expertise.

Avantages juridiques

Créer une holding offre un certain nombre d’avantages juridiques qui peuvent être extrêmement bénéfiques dans les structures organisationnelles ainsi que dans les transferts d’actifs. Par exemple, sa structure empêche la responsabilité personnelle des membres au-delà du montant apporté à la société. Ainsi, les actifs restent protégés même si les créanciers exigent le remboursement des dettes.

De plus, les sociétés holding permettent un transfert facile et efficace des actifs entre héritiers ou successeurs, sans qu’il soit nécessaire de déléguer le contrôle majoritaire du capital de la société. Cela permet une plus grande flexibilité pour confier son entreprise, notamment dans les situations familiales. Il n’est donc pas étonnant que cette forme d’organisation soit devenue de plus en plus populaire ces dernières années parmi les entrepreneurs et les propriétaires d’entreprises.

Avantages organisationnels

Le recours à une société holding présente de nombreux avantages organisationnels.

  1. Elle fournit une structure centralisée permettant de mieux gérer les filiales, d’allouer les ressources et de suivre de plus près le développement de chaque unité.
  2. Elle facilite une gestion efficace des fonctions de soutien en un seul endroit, comme la comptabilité, les ressources humaines, les services juridiques et financiers.
  3. Les filiales peuvent se concentrer sur leurs activités principales au lieu de gérer ces fonctions de soutien de manière indépendante.

Par conséquent, avec la mise en place d’une société holding, les entreprises peuvent bénéficier à la fois d’une efficacité opérationnelle et d’un meilleur contrôle sur les différentes parties de leur organisation.

Comment créer une holding en France ? 

Créer une société holding en France nécessite les mêmes étapes que la création de tout autre type de société, ce qui signifie qu’il est possible de prendre la forme juridique d’une SARL ou d’une SAS. Toutefois, pour être classée comme société holding, les statuts doivent refléter son activité financière et prévoir également une structure pour les frais de gestion si la société doit être rendue active. Les frais d’entretien liés à l’existence d’une société holding sont minimes. C’est pourquoi il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour créer une telle entité commerciale. Un comptable agréé ou un fiscaliste peut fournir des conseils sur le choix d’une imposition appropriée pour la société holding et sur la gestion de ses opérations quotidiennes pendant toute la durée de son activité.

Lire aussi :  Qui doit avoir un expert-comptable ?

Comment créer une holding à l’étranger ? 

Pour créer une holding à l’étranger, il faut se tenir au courant des différentes démarches à suivre au niveau de l’Union Européenne et/ou hors Union Européenne.

  • Une option populaire pour les entreprises françaises est l’Union européenne, qui offre un climat commercial attrayant et plusieurs pays parmi lesquels choisir. Pour créer une holding à l’étranger, deux grandes options s’offrent à vous : vous pouvez décider de créer une nouvelle société en partant de zéro ou de reprendre une société existante. Les deux options présentent leurs propres avantages et inconvénients, qu’il convient d’évaluer soigneusement avant de prendre une décision. Il est également important de rechercher les procédures nécessaires afin de s’assurer que tout se déroule correctement et en conformité avec la loi française et celle du pays choisi en Europe. Un examen attentif et des recherches précises sont des étapes essentielles pour commencer à établir une exploitation fructueuse à l’étranger.
  • Créer une holding en dehors de l’Union européenne est généralement similaire à la création d’une société au sein de l’UE, bien que des différences dans les cadres économiques et juridiques puissent rendre d’autres étapes nécessaires à la réalisation. Il est donc essentiel de rechercher les conventions fiscales existantes entre le pays d’établissement et la France, d’étudier toutes les possibilités de transfert de capitaux, de ressources et de personnel et de rester conscient des implications financières et juridiques potentielles qui peuvent découler de la création de la société. De plus, il est important de se tenir informé des questions de sécurité mondiale et des questions politiques locales. En résumé, la création d’une société holding en dehors de l’UE nécessite des recherches approfondies avant de passer à l’action.

La création d’une holding peut offrir de nombreux avantages pour les entreprises, tels que la protection des actifs, la simplification de la structure d’entreprise, la possibilité d’acquérir et de gérer d’autres entreprises, ainsi que l’optimisation fiscale. Cependant, il est important de considérer les coûts liés à la création et à la gestion d’une holding, ainsi que les obligations légales et fiscales associées.

En tout état de cause, la décision de créer une holding dépendra des objectifs spécifiques de l’entreprise et de sa situation financière. Il est recommandé de consulter un expert-comptable ou un conseiller en investissement pour évaluer si la création d’une holding est la solution la plus appropriée pour l’entreprise.

Lire aussi:

Table of Contents

Expertise comptable audit - conseil

creation d’entreprise - juridique fiscal - social - finance